Tableau de l’indice de référence des loyers INSEE

Catégorie : Les lois & décrets
  • 3 min de lecture

Chaque année, les loyers des logements vides ou meublés peuvent être révisés de manière légale par votre agence immobilière. Pour cela, ce dernier doit consulter l’indice de référence des loyers INSEE. Voici une présentation complète de cet indice et les réponses à toutes les questions que vous vous posez à son sujet.

Dernier indice IRL connu

Le dernier indice IRL est paru le 16 juillet 2020 et s’établit en hausse de 0,66% sur un an à 130,57. Il s’agit de l’indice du deuxième trimestre 2020. Le prochain indice à paraître sera publié par l’INSEE le 15 octobre 2020 à 8 H 45. Il s’agira de l’indice IRL du troisième trimestre 2020.

Définition de l’indice de référence des loyers

L’indice de référence de loyers est un indice communiqué par l’INSEE de manière trimestrielle. Il sert de base pour réviser le loyer d’un logement (vide ou meublé). Il s’agit d’un outil qui permet de fixer un plafond d’augmentation annuelle des loyers que les propriétaires bailleurs ne peuvent pas dépasser. L’indice de référence de loyers INSEE correspond à la moyenne – sur les douze derniers mois – de l’évolution des prix à la consommation (hors tabac et hors loyers justement).

Cet indice est calculé sur une référence 100 au quatrième trimestre de 1998.

Il s’agit d’un indice chaîné en glissement annuel. En effet, il se déduit de l’indice du même trimestre de l’année qui précède, en lui appliquant l’évolution des prix que nous venons d’évoquer entre les deux périodes.

Cet indice permet à la fois aux agences immobilières d’augmenter le loyer pour tenir compte de l’évolution des prix mais apporte également aux locataires une sécurité, en garantissant un plafond maximal qui ne peut pas être franchi.

Historique sur l’indice IRL

Evolution de l’indice IRL en 2020 :

  • 2020/T1 : 130,57 (+0,92%)
  • 2020/T2 : 130,57 (0,66%)

Evolution de l’indice IRL en 2019 :

  • 2019/T1 : 129,38 (+1,70%)
  • 2019/T2 : 129,72 (+1,53%)
  • 2019/T3 : 129,99 (+1,20%)
  • 2019/T4 : 130,26 (+0,95%)

Evolution de l’indice IRL en 2018 :

  • 2018/T1 : 127,22 (+1,05%)
  • 2018/T2 : 127,77 (+1,25%)
  • 2018/T3 : 128,45 (+1,57%)
  • 2018/T4 : 129,03 (+1,74%)

Evolution de l’indice IRL en 2017 :

  • 2017/T1 : 125,90 (0,51%)
  • 2017/T2 : 126,19 (+0,75%)
  • 2017/T3 : 126,46 (+0,90%)
  • 2017/T4 : 126,82 (+1,05%)

Evolution de l’indice IRL en 2016 :

  • 2016/T1 : 125,26 (+0,06%)
  • 2016/T2 : 125,25 (0,00%)
  • 2016/T3 : 125,33 (+0,06%)
  • 2016/T4 : 125,50 (+0,18%)

Evolution de l’indice IRL en 2015 :

  • 2015/T1 : 125,19 (+0,15%)
  • 2015/T2 : 125,25 (+0,08%)
  • 2015/T3 : 125,26 (+0,02%)
  • 2015/T4 : 125,28 (-0,01%)

F.A.Q

L’IRL est calculé à partir de la moyenne – sur les 12 derniers mois – de l’évolution des prix à la consommation hors tabac et hors loyers. Pour l’appliquer ensuite à un loyer en cours, il suffit de suivre la formule suivante :

– Nouveau loyer = loyer en cours x (nouvel IRL du trimestre de référence du contrat / IRL du même trimestre de l’année précédente).

Prenons un exemple.

– Un bail signé le 1er octobre 2017 avec un loyer mensuel de 550 € peut être réévalué au 1er octobre 2018. Le dernier indice publié à la date de signature du bail est celui du 2e trimestre 2017, soit 125,25. Le nouvel indice publié à la date de réévaluation est celui du 2e trimestre 2018, soit 127,88.

Au 1er octobre 2018, date de la première révision, le montant du loyer doit être calculé de la manière suivante : 550 € x (127,88 / 125,25) = 561,55 €.

L’indice de référence des loyers est publié de manière trimestrielle par l’INSEE. La publication se fait ainsi à la mi-janvier, à la mi-avril, à la mi-juillet et enfin à la mi-octobre de chaque année. Pour retrouver le dernier indice IRL connu, vous pouvez vous référer au tableau ci-dessus ou vous rendre sur le site de l’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement (ANIL) sur la page tableau de l’IRL.

L’IRL est exprimé en base 100, et sa référence est le quatrième trimestre de l’année 1998. C’est ce trimestre qui sert de référence pour son évolution.

Dans le cadre de la signature d’un bail, le trimestre de référence qui doit être utilisé est celui qui précède le moment de la signature du bail. Il faut retenir le dernier indice connu, et non attendre la publication de l’indice pour le trimestre en cours.

Donec libero. fringilla accumsan ut elit. nec Aenean tristique quis,