Assurance loyer impayé intérimaire

  • 3 min de lecture

De plus en plus de propriétaires souscrivent maintenant à une assurance contre les loyers impayés pour s’assurer de percevoir les revenus de leurs biens en location. La principale crainte d’un propriétaire est de voir son locataire ne plus payer son loyer et qu’il se retrouve dans une situation d’impayé qui peut mener à des démarches juridiques très longues.

Les professionnels de l’immobilier ont donc un rôle important à jouer pour garantir un locataire solvable à leurs clients propriétaires bailleurs. Ils doivent donc redoubler d’attention quant à la sélection des profils. Dans ce guide, Zelok vous en dit plus sur le profil d’un candidat locataire qui souhaite louer un bien et qui est en intérim et les conditions de la GLI Zelok.

Le contrat de travail temporaire : Définition

Le travail temporaire ou plus communément appelé intérim consiste à mettre à disposition, provisoirement, des salariés à des entreprises qui recherche du personnel. Le principe est simple, l’intérimaire travaille pour une entreprise X mais est payé par son agence d’intérim et l’agence d’intérim est payée par l’entreprise X. 

L’intérimaire signe avec son agence un contrat de mission et ne signe rien avec l’entreprise dans laquelle il travaille.

En clair, l’agence d’intérim joue le rôle d’intermédiaire entre une entreprise qui recherche du personnel et des personnes en recherche d’emploi qui cherchent une entreprise pour y travailler.

Il est difficile pour un intérimaire de se voir accorder des prêts, ou de voir son dossier de location accepté car une mission d’intérim est provisoire. Il se peut donc que ce dernier ne perçoive plus de revenus à la fin de sa mission. Vu que les intérimaires ne perçoivent pas forcément des revenus sûrs et réguliers, les professionnels de l’immobilier sont souvent frileux quant au fait de louer à une personne en intérim. En effet, un agent immobilier et son mandant recherchent une personne solvable avec des revenus stables, capable de payer son loyer pendant toute la durée du bail. Des solutions existent malgré tout dans certains cas et Zelok peut vous y aider.

Quelles pièces justificatives doit fournir une personne en intérim pour obtenir un logement en location ?

Une personne en intérim doit fournir au professionnel de l’immobilier les documents suivants :

  • Copie de la pièce d’identité délivrée par l’administration française ou passeport ou titre de séjour,
  • 3 dernières quittances de loyer si locataire ou taxe foncière si propriétaire ou attestation d’hébergement si hébergé ou attestation de rattachement fiscale si étudiant
  • Bulletins de salaire des 6 derniers mois 
  • Contrat de travail en cours 
  • Le dernier avis annuel d’imposition (document complet avec le volet ou les salaires déclarés sont visibles)
  • Attestation d’allocations familiales (le cas échéant) 

La Garantie Totale Zelok

Bien entendu, un professionnel de l’immobilier privilégiera souvent une personne en CDI plutôt qu’une personne en intérim. Mais La Garantie Totale Zelok n’exclut pas les intérimaires pour la location, la condition est que ce dernier doit être colocataire du bail et l’autre colocataire doit avoir un CDI et être en mesure de fournir les documents justificatifs. Seul ce statut nécessite au candidat locataire d’être colocataire du bien contrairement aux autres statuts comme les retraités, les auto-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, les salariés CDI/CDD.

De plus, notre  garantie exige que l’intérimaire ait une activité régulière de plus de 6 mois avant la date d’effet du bail et qu’il a lors de la signature du bail, un contrat en cours.

F.A.Q

Non, pour certains assureurs, être intérimaire est effectivement rédhibitoire pour assurer le bien en GLI. Avec la Garantie Totale Zelok, en tant qu’intérimaire, vous devez être colocataire et votre colocataire doit avoir un CDI. De plus, vous devez avoir une activité régulière lors des 6 mois précédents la date du bail plus un contrat en cours. Dans ce cas, votre dossier a de grandes chances d’être accepté.

à l’heure actuelle, en tant qu’intérimaire, vous devez respecter les conditions énumérées dans ce guide. En revanche, si vous obtenez un CDD, la GLI Zelok exige que la durée résiduelle du CDD à la date de signature du bail soit de 9 mois. Et surtout que la période d’essai prévue dans le contrat soit passée si cette dernière est prévue dans le contrat.

De plus, si vous percevez des revenus complémentaires, tels que les APL, ils seront pris en compte dans l’évaluation de votre dossier.

Vous détenez le statut d’étudiant, dans ce cas votre dossier sera évalué selon les conditions d’un étudiant prévues par la Garantie contre les loyers impayés. Vous devez-être accompagné d’un garant et c’est la situation de votre garant qui va être évaluée.

Bien sûr, tous les propriétaires, qu’il soient intérimaires ou en CDI ou autre, peuvent souscrire à la GLI Zelok par le biais d’une agence immobilière.