Surveiller son appartement ou sa maison

Catégorie : Pendant votre location
  • 4 min de lecture

Vous avez été cambriolé récemment ou craignez un cambriolage ? N’attendez pas, installer un système de surveillance pour protéger votre domicile. Zelok, plateforme collaborative dédiée à la location immobilière, vous explique comment surveiller votre appartement ou votre maison efficacement !

Surveillance de logement : la réglementation

Avant de vous équiper d’un système d’alarme ou de caméras de surveillance, vous devez vous renseigner sur la réglementation liée à la surveillance d’un logement. En effet, plusieurs lois sont à connaître : 

  • l’article 226-1 du Code pénal qui indique que le système de surveillance ne doit pas porter atteinte aux droits d’autres personnes ;
  • la loi informatique et libertés qui confère le droit à toute personne de contrôler les usages faits de données à caractère personnel la concernant ; 
  • la loi du 6 août 2004 qui accorde à la CNIL la possibilité d’infliger des sanctions administratives aux contrevenants qui ne respectent pas la protection des données ;
  • le RGPD (règlement général sur la protection des données) qui renforce les pouvoirs de la CNIL et le montant des sanctions.

Dans les faits, votre système de surveillance doit avoir pour unique objectif la protection de votre maison ou de votre appartement, sans porter préjudice à vos voisins, à vos invités ou aux personnes qui travaillent chez vous (technicien de surface, baby-sitter, pet-sitter…). Dans ce dernier cas, elles doivent être prévenues en amont que vous possédez un dispositif d’alarme activé. 

Une déclaration à la CNIL est nécessaire si votre système enregistre des images : vous devrez indiquer la finalité du traitement des données et la durée de conservation des images, pour une durée d’un mois maximum.

Concernant les caméras extérieures, il est interdit de filmer la propriété de vos voisins ou un espace public. Vous ne pouvez filmer que votre propriété : le pas-de-porte, la façade et votre jardin. Un panneau doit indiquer que votre propriété est sous surveillance vidéo.

Le non-respect de cette réglementation est passible d’une amende de 45 000€ et d’un an d’emprisonnement selon l’article 226-1 du Code pénal.

Pourquoi surveiller son appartement ou sa maison ?

601 000. C’est le nombre de cambriolages qui ont eu lieu en France, uniquement sur l’année 2019. Plus de 90% des cambriolages visent la résidence principale. 

Entre 2008 et 2018, le nombre de cambriolage a augmenté de plus de 44%

Si la majorité des cambriolages se déroulent pendant l’été, 71% ont tout de même lieu le reste de l’année ! Les créneaux préférés des cambrioleurs sont le dimanche matin et en début d’après-midi. Quelques minutes suffisent pour forcer une serrure, une fenêtre ou une porte vitrée.

Ces chiffres vous prouvent l’importance de surveiller son appartement ou sa maison pour faire fuir les potentiels cambrioleurs, qui préféreront s’attaquer à un autre logement moins sécurisé. 

En premier lieu, il est indispensable d’adopter les bons gestes anti-cambriolage : fermer systématiquement sa porte à clé, ne laisser aucun objet de valeur visible, fermer les fenêtres et portes-fenêtres lorsqu’on s’absente, simuler une présence avec un éclairage, demander à ses voisins d’ouvrir les volets et d’arroser les plantes pendant ses vacances, etc. Cependant, ces astuces ne sont pas toujours suffisantes ! 

C’est pour cette raison qu’un système de sécurité est ce qui fonctionne le mieux pour protéger efficacement sa maison ou son appartement et être alerté en cas d’intrusion. Alarme, détecteur de mouvement, caméra connectée intérieure ou extérieure…vous avez l’embarras du choix pour vous équiper.

Les types de sécurité possibles

Caméra connectée :

La caméra de surveillance connectée est idéale si vous souhaitez pouvoir contrôler à distance ce qui se passe chez vous. Grâce à une application, vous serez en mesure d’observer l’intérieur ou l’extérieur de votre domicile et être alerté en cas d’intrusion. Il est possible de coupler la caméra extérieure ou intérieur à une sirène d’alarme pour faire fuir les cambrioleurs. Certaines caméras conservent un enregistrement vidéo de l’intrusion, qu’il est possible d’envoyer aux forces de l’ordre afin de faciliter les recherches.

Détecteur de mouvement :

Le détecteur de mouvement s’installe à l’intérieur de la maison, près d’une porte ou d’une fenêtre susceptible d’être ouverte. Grâce à ses capteurs, il reconnaît la présence et les déplacements d’un intrus et déclenche une alarme. Certains détecteurs de mouvement possèdent même un appareil photo afin d’enregistrer des preuves de l’intrusion. 

Détecteur d’ouverture portes et fenêtres :

De la même façon que le détecteur de mouvement, le détecteur d’ouverture de portes et fenêtres fonctionne grâce à des capteurs. En 2 parties, il s’installe sur la partie fixe et la partie mobile de la porte, de la fenêtre ou de la baie vitrée. En cas d’entrée par effraction et donc, de séparation des 2 éléments du détecteur, l’alarme se déclenche automatiquement. Les modèles connectés envoient également une alerte au propriétaire.

Centre de télésurveillance :

En plus de votre système d’alarme, vous pouvez prendre un abonnement dans un centre de télésurveillance qui veillera à votre sécurité. En effet, le système d’alarme connecté vous permet de gérer la surveillance de votre domicile de façon autonome, mais exige une réponse rapide en cas d’alerte. Si vous êtes en vacances, qui va s’occuper de votre logement ? Voilà l’intérêt de faire appel à une société de surveillance disponible 24/7 pour traiter les alertes de votre système d’alarme ou de votre caméra connectée. Le contact des forces de l’ordre se fait alors instantanément pour protéger votre appartement ou votre maison.

F.A.Q

Chaque système de sécurité possède ses avantages. 

Nous vous recommandons de choisir un détecteur de mouvement si vous souhaitez une solution efficace sans que votre logement ne soit filmé, cependant il faut que l’intrus passe devant pour que l’alarme se déclenche. Il est également courant de recevoir de fausses alertes si vous avez un animal de compagnie.

La caméra connectée fait partie des équipements de surveillance les plus efficaces. Discrète, elle ne filme pas en continu mais s’active dès qu’un mouvement ou un bruit est détecté dans la maison ou dans le jardin, selon son emplacement. Une preuve vidéo est enregistrée pour une levée de doute rapide. Elle nécessite cependant plus de précautions pour respecter la loi et peut être vandalisée. 

La caméra extérieure est généralement moins discrète et donc, plus dissuasive. Les cambrioleurs peu expérimentés prendront rarement le risque de s’attaquer à votre maison s’ils remarquent la présence d’une caméra de surveillance. Cependant, elle peut être plus facilement détruite et il faut choisir un modèle qui résiste aux intempéries et aux changements de températures. 

La caméra connectée intérieure peut être tout aussi efficace et se déclencher dès l’intrusion, si elle est fixée face à votre porte d’entrée. Installée à l’intérieur du domicile, elle nécessite moins d’accessoires que la caméra extérieure : elle peut être simplement posée sur un meuble. C’est également l’unique solution si vous vivez en appartement, car la loi interdit de filmer la propriété de vos voisins ou les espaces publics, ce qui inclut les couloirs.

La réponse est oui. Le locataire est libre d’installer un système de surveillance sans même demander l’accord au propriétaire.

lectus Nullam Praesent at sit mattis Lorem velit, leo.