Investissement locatif : les grandes étapes

  • 3 min de lecture

Pour vous constituer une fortune de façon efficace et sans risque, rien de mieux que l’investissement locatif ! Cette pratique très répandue en France ne demande pas de compétences très poussées en finance ou en immobilier, mais plutôt du sérieux et de la méthode. En quoi cela consiste ? Il s’agit de faire l’acquisition d’une maison ou d’un appartement dans le but de le louer et d’obtenir ainsi un revenu complémentaire, tout au long de l’année.

Puisque les prix immobiliers sont presque toujours à la hausse, un bien que vous achetez a toutes les chances de s’apprécier au fil du temps. Ainsi, vous pourrez toujours revendre votre bien et en tirer une plus-value ! D’autre part, il est toujours commode d’avoir un logement à disposition pour votre retraite ou pour vos proches.

Pour vous aider à réussir votre investissement immobilier, cet article dispense les meilleurs conseils des experts.

Devenez le meilleur ami du marché

Devenir propriétaire et gérant de patrimoine, ça vous fait peur ? Pourtant, nous le sommes tous à notre échelle : il s’agit ici de passer à l’échelle supérieure. Comme vous allez manipuler un patrimoine plus important, vous devez vous former afin de le gérer sereinement.

Être un investisseur à succès demande une bonne connaissance du marché locatif : les biens qui y sont vendus, les facteurs qui déterminent le montant des loyers, les différents régimes de fiscalité qui s’appliquent aux habitations. D’autre part, il faut explorer les différents canaux de financement pour votre projet immobilier. S’informer à un instant t n’a pas grand intérêt : ce qui compte, c’est d’être constamment à jour sur les évolutions du marché. Lisez régulièrement la presse économique et immobilière !

Comment trouver le Graal ?

Déterminez l’utilisation future :

Un logement doit être choisi en fonction de l’utilisation que vous en ferez :

  • Vous souhaitez faire rentrer de l’argent chaque mois ? Choisissez un logement situé proche d’une université par exemple, car la demande locative y est forte et vous ne risquez pas d’avoir beaucoup de vacances locatives.
  • Vous souhaitez vendre le bien dans le futur, quand les prix auront monté, pour en extraire une plus-value ? Choisissez un appartement dans une grande métropole, où les prix sont dynamiques.
  • Vous désirez louer le bien dans un premier temps, puis y emménager et y passer votre retraite ? Choisissez-le comme vous choisissez votre résidence principale.

Dénichez l’emplacement idéal :

L’adresse de votre logement est un facteur déterminant de sa valeur et de son succès sur le marché. Une position attractive et stratégique, en centre-ville par exemple, a toutes les chances d’attirer des locataires désireux d’accéder à des services facilement.

Pour ce qui est des villes, les plus dynamiques sont souvent les grandes métropoles telles que Paris, Lyon, Bordeaux ou Nantes. Si vous hésitez à investir dans une ville, regardez son solde migratoire. Une ville dont la population augmente d’année en année présentera forcément une augmentation de la demande locative !

Vous pouvez trouver toutes ces infos sur : https://datafrance.info/

Concentrez-vous sur la surface :

La surface du logement sera également déterminante de son prix. Pour ce qui est des investissements locatifs, chaque surface a des avantages et des inconvénients. Ainsi les petites surfaces sont très rentables, mais les locataires ont tendance a y rester brièvement et vous risquez ainsi d’avoir des mois creux. Au contraire, les grandes surfaces sont moins rentables mais vous garantiront un taux d’occupation élevé. Vous pouvez faire un compromis et choisir une surface moyenne !

Possibilité de financement

Financez sans apport :

En général, les banques demandent un apport équivalent à 10% du prix d’un logement lorsque vous effectuez un prêt. En revanche, les investissements locatifs offrent l’avantage de vous permettre de financer sans apport. On parle alors de financement à 110%.

Connaissez-vous le levier ?

L’effet de levier est un mécanisme qui permet d’augmenter la rentabilité d’un investissement dans le cas où on le finance par un prêt. Il y a trois gros avantages :

  • Une assurance sera rattachée au prêt, et cela vous permettra de bénéficier d’une certaine protection. Si un décès survient, par exemple, la banque se chargera de payer les mensualités et les héritiers bénéficieront du logement payé intégralement.
  • Le prêt vous permettra de bénéficier de déductions fiscales car les intérêts du prêt seront soustraits aux loyers perçus.
  • Prendre un emprunt est avantageux en ce moment, à cause des taux très bas.

Le courtier, c’est un gain de temps

Trouver le meilleur taux du marché vous demandera de prendre des rendez-vous dans différentes banques et de passer du temps à négocier. Pour mieux optimiser votre temps, vous pouvez engager un courtier immobilier qui se chargera de mener à bien ce processus en votre nom. Beaucoup de courtiers immobiliers facturent leurs services, mais certains sont gratuits !

F.A.Q

Il existe différentes stratégies dans l’investissement immobilier : risquées mais avec des gains potentiels plus intéressants et moins risquées avec des gains moins intéressants. Il faut bien les étudier pour connaître celle qui vous correspond.

Un financement à 110% est un financement qui couvre les frais d’agences, de notaire et de garantie .. C’est à dire l’ensemble du prix du bien et des frais annexes.

C’est le fait de s’endetter pour créer de la valeur. L’investisseur va préférer emprunter de l’argent et garder ses économies si la rentabilité est supérieure aux intérêts

Nullam libero. Lorem facilisis risus. dapibus libero