Arnaque à la location : les éviter et les recours

Catégorie : Trouver une location
  • 3 min de lecture

Encore aujourd’hui, trop de personnes se font arnaquer lors de leur recherche de logement. Cette technique est particulièrement utilisée dans les grandes villes où les offres de location partent très vite et où les candidats peuvent se montrer désespérés, se rendant ainsi plus vulnérables. Pour éviter cette mésaventure, Zelok propose un guide pour sensibiliser les personnes à cette méthode peu scrupuleuse et donne quelques astuces clés pour ne pas tomber dans ce piège.

Les arnaques les plus fréquentes

Des fausses descriptions et de fausses photos du logement :

Afin d’être contacté, les faux propriétaires reprennent des photos d’un logement sur internet et créer de fausses descriptions, souvent très alléchantes, parfois trop…

Des prix attractifs :

Pour attirer des personnes en recherche d’un logement, les arnaqueurs mettent de fausses annonces avec des prix relativement bas afin de susciter l’intérêt des candidats locataires.

Soyez réaliste, si vous trouvez une location défiant toute concurrence par un prix très attractif il est probable qu’il s’agisse d’une fausse annonce. C’est vrai, quel est l’intérêt pour un propriétaire de proposer son logement à un prix bas alors qu’il n’aura pas de mal à le louer au prix du marché ? Il ne faut pas hésiter à comparer les loyers de biens similaires (de préférence dans le même quartier) pour vous assurer que le loyer renseigné dans l’annonce est crédible.

Annonce sur des sites qui ne vérifie pas la fiabilité des offres :

De nombreux sites ne sont pas forcément très regardant sur la fiabilité des annonces qui sont postées sur leur site. Les fausses annonces se fondent dans la masse et les arnaques passent inaperçues.

L’arnaqueur vous demande de lui verser de l’argent à distance :

Souvent, le faux propriétaire vous demandera de lui verser une somme d’argent pour “réserver” le logement, il est souvent égal au montant de la caution + le premier mois de loyer. Bien entendu, vous ne reverrez jamais cette somme d’argent.

Les arnaques à la location de vacances :

Nous avons tous entendus des histoires concernant des vacanciers qui en se présentant à l’adresse du bien qu’ils avaient réservés pour leurs vacances n’ont jamais trouvé leur location car celle-ci n’existe pas. Internet grouille d’arnaques à la location de vacances. Il faut se méfier et prendre ses précautions avant de sauter sur une annonce alléchante

La solution idéale pour éviter les arnaques ? Passer par une agence immobilière

Pour éviter toute mauvaises surprises quand vous cherchez un logement, il n’y a pas de meilleur moyen que de passer par une agence immobilière. Adressez-vous à un professionnel de l’immobilier qui connaît toutes ces pratiques et qui vous apporte une réelle sécurité. Un agent immobilier prend toutes les précautions en amont pour éviter toutes pratiques frauduleuses, il se renseignera sur le propriétaire du bien à vendre (coordonnées réelles, identité etc…). Ne vaut-il pas mieux être bien accompagné que de se risquer à vouloir se loger tout seul contre des personnes parfois peu scrupuleuses… ? A vos risques et périls !

Pour aller plus loin :
Quel type de location choisir ?
Le guide complet sur la location meublée

F.A.Q

Pour dénoncer une arnaque à la location, vous devez la signaler aux autorités compétentes soit par :
– Appel à info Escroqueries : 0811 02 02 17 (Coût d’un appel local) ou sur www.internet-signalement.gouv.fr
– Dépôt de plainte au commissariat ou à la gendarmerie la plus proche de chez-vous en vous munissant de tous les éléments en votre possession concernant l’arnaque (Coordonnées, échanges etc.).

Si lorsque vous contactez un propriétaire pour un logement et que celui-ci vous demande votre dossier de location puis un envoi d’argent pour réserver le logement, il s’agit probablement d’une arnaque. Cette méthode appelée “mandat cash” est très souvent utilisée par les arnaqueurs. Il ne faut surtout pas envoyer d’argent à l’avance !

Le meilleur moyen d’éviter ce type d’arnaque et de passer par une agence immobilière. En procédant ainsi vous êtes sûr de ne pas avoir de mauvaises surprises.

Lors de vos échanges mails avec le “propriétaire”, quelques signes peuvent vous alerter :
– Si les mails échangés sont mal écrits, avec des fautes d’orthographes, de syntaxes.
– Il vous demande un mandat cash.
– Il ne veut pas se déplacer (il utilise souvent le fait qu’il s’est déjà déplacé pour rien et qu’il ne veut pas perdre son temps).
– Il essaye de vous rassurer concernant la démarche qu’il vous propose.

ut id dictum Curabitur commodo nunc ut tempus Phasellus Lorem sed elit.