Le diagnostic DPE pour la location

  • 3 min de lecture

Obligatoire depuis 2007, le diagnostic de performance énergétique (DPE) doit être réalisé avant la mise en location d’un bien immobilier. Zelok, plateforme collaborative dédiée à la location immobilière, vous explique ce qu’est un DPE pour la location et comment le réaliser. 

Qu’est ce que le DPE – Diagnostic de Performance Energétique ?

Le diagnostic de performance énergétique est un diagnostic thermique, permettant de déterminer la classe énergétique d’un bien immobilier. Le DPE évalue les caractéristiques du logement, son isolation, l’état du chauffage et de la climatisation, la consommation d’énergie des installations et les rejets de gaz à effet de serre. Dans le cadre d’une location, le DPE doit être fourni aux potentiels preneurs du logement avant la visite. 

Son objectif est de favoriser la rénovation énergétique, tant pour les propriétaires que les locataires, afin de réduire les consommations d’énergie des logements. Le diagnostic de performance énergétique apporte de nombreuses informations aux propriétaires pour qu’ils puissent étudier des solutions adaptées pour améliorer leurs biens. 

Un DPE ne peut être réalisé que par un diagnostiqueur professionnel accrédité par le COFRAC et inscrit sur le répertoire de l’ADEME. 

En parlant d’énergie ➜ Ouverture d’un compteur électrique : propriétaire ou locataire ?

Le diagnostic DPE est-il obligatoire ? 

Oui, le diagnostic DPE est obligatoire avant la location d’un bien immobilier (maison, appartement, locaux d’entreprises, etc). Cette obligation ne concerne que la France métropolitaine et pas les territoires d’Outre-Mer. Si le propriétaire ne fournit pas de DPE avant visite aux potentiels locataires, il est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 1500€. En cas de tacite reconduction du bail, il n’est pas nécessaire de fournir un nouveau DPE.

D’autres diagnostics sont obligatoires pour une location : le diagnostic Amiante, le diagnostic électrique, le diagnostic gaz, le diagnostic plomb, l’ERP et l’attestation de surface habitable Boutin.

Quels sont les logements soumis à ce diagnostic ? 

Le diagnostic de performance énergétique concerne tous les bâtiments consommant de l’énergie par un système de chauffage, de climatisation ou d’eau chaude. Les logements soumis au diagnostic sont : 

  • les logements vides et meublés ;
  • les logements de fonction ;
  • les logements commerciaux.

On compte 4 exceptions, d’après le décret n°2006-1147 : les constructions provisoires (moins de 2 ans), les monuments historiques, les lieux de culte et les bâtiments à usage industriel, agricole ou artisanal. 

Les locations saisonnières ne sont pas non plus concernées par le DPE, si le logement n’est pas utilisé plus de 4 mois dans l’année.

La jurisprudence en cas d’absence de DPE pour une location

Avant 2013, l’absence de DPE pour une location n’avait pas de conséquences pour le bailleur. Mais en janvier 2013, un locataire a saisi le tribunal d’instance de Moulins contre l’agence immobilière gérante de son logement, pour défaut de remise du DPE

En effet, le plaignant affirmait qu’il n’aurait pas loué ce logement s’il avait su que le logement était classé dans la catégorie G du DPE, la classe la plus énergivore. 

Le tribunal a donc considéré que l’absence de DPE fourni par l’agence immobilière avait empêché le locataire d’effectuer un choix éclairé et a donc condamné l’agence immobilière au paiement d’une indemnité correspondant à une perte de chance, de l’ordre de 2000€
De ce fait, le bailleur qui ne fournit pas de diagnostic de performance énergétique avant la première visite aux potentiels locataires est désormais passible d’une amende pouvant atteindre 1500€.

Pour le marché des professionnels de l’immobilier, le DPE est désormais une habitude de travail et les annonces parues le contiennent. Pour le marché du particulier à particulier ce n’est pas la même chose car peu de propriétaires bailleurs respectent la législation y compris en annexe au bail. Passez par un pro de l’immo vous garantit une plus grande transparence dans votre recherche de logement ou de locataires.

F.A.Q

Le DPE est obligatoire depuis juillet 2007. Le DPE doit donc être réalisé avant de mettre le bien immobilier en location, car il est nécessaire de le fournir aux potentiels locataires avant les premières visites du logement. En effet, le locataire doit être en capacité de consulter le bilan du DPE et les notes concernant la consommation d’énergie et l’émission de gaz à effet de serre.

La durée de validité du diagnostic DPE pour la location est de 10 ans. Cependant, si vous réalisez des travaux de rénovation énergétique, n’hésitez pas à demander un nouveau DPE.

Le coût d’un diagnostic DPE pour la location varie selon la surface du bien immobilier, du diagnostiqueur et du département de résidence. En général, le DPE coûte entre 85 et 145 euros. Le diagnostic de performance énergétique est réalisé aux frais du propriétaire.

dolor. commodo justo tristique consectetur eget amet, ipsum